Retour sur les projets politiques portés par les candidats Lorientais

La très belle salle de spectacle situé au cœur du quartier de Kervénanec, non loin de la Maison Pour tous, a gravé dans la mémoire de ses murs un évènement marquant dans la vie démocratique de la ville de Lorient. Un jeudi 27 février de l’année 2020.

Il y a quelques mois déjà, la Fédération a proposé à l’ensemble des centres qui le souhaitaient, d’animer des débats avec les candidats aux élections municipales. Cette proposition découle des actions déjà menées dans le cadre de la quinzaine de débats en lien avec la commission sur le « Développement du Pouvoir d’Agir ».

Lors des vœux du conseil d’administration, la MPT de Kervénanec a saisi cette opportunité pour inviter les « têtes de liste » présents à participer à un débat co-organisé avec la Fédération. Le défi est lancé. Les invitations partent et les réponses ne se font pas beaucoup attendre !

9 listes – 9 participants. Le pari est gagné !

La MPT lance les démarches !

Il est tout de même important de préciser le pourquoi ! Si ce débat a vu le jour c’est dans la perspective de donner aux habitants des clés de compréhension.

Comment les politiques défendues se traduisent dans les actes du quotidien ? C’est pour cette raison que nous avons demandé aux participants de se concentrer sur leur projet.

Il était important pour la MPT de rester centrée sur les questions qui préoccupent les centres sociaux lorientais. Ainsi, trois questions ont été transmises aux candidats :

a/ Quelles seront les places et quelles orientations prendrez-vous sur les questions de jeunesse dans votre projet politique ?
Avez-vous déjà pensé à des déclinaisons dans leur mise en œuvre ? 

b/ Quelle est votre conception ou votre vision du vivre ensemble ?
Dans votre projet, quelle philosophie animera la prise en compte et la gestion des difficultés identifiées sur les quartiers ?  

c/ Les centre sociaux accompagnent les volontés des habitants (nous parlons de développement du pouvoir d’agir). Nous constatons un réel intérêt, des envies sincères des habitants à s’impliquer dans la vie de la cité. Comment pensez-vous concevoir la participation des habitants ?

Le jour de la rencontre arrivant, nous apprenons que l’un des participants ne déposera pas sa liste. Nous voilà ce jeudi, salle comble, 110 personnes présentes pour écouter les 8 candidats.

1 question > 3 mn par candidat pour répondre.
A la suite de quoi, les questions du public sont relevées et soumises. Au fil des présentations, des échanges, nous avons pu entendre des propositions concrètes qui ne font que renforcer l’utilité sociale des centres.

Aux échos des échanges qui ont suivi le débat, convivialité oblige, il n’est pas dit que cette salle ne puisse pas revoir en ses murs des interventions similaires !