Sans titreParmi les « petits bonheurs » qui émaillent l’action des acteurs fédéraux, l’arrivée de nouveaux adhérents tient une place particulière. D’autant plus agréable, que nous ne faisons pas de démarches particulières pour aller au devant de ces centres, et que nous nous interdisons d’aller là où d’autres fédérations agissent.

Ceux qui nous rejoignent* le font aujourd’hui pour de bonnes, de saines raisons…

Bien sûr, ils sont intéressés par les services que nous pouvons offrir, ils cherchent probablement à se sécuriser, à assurer des temps qui pourraient être difficiles…

Mais, essentiellement,ils sont attirés par la vitalité et la bonne humeur qui caractérisent nos travaux, par la simplicité de nos échanges, par notre capacité à être sérieux ET conviviaux.

Ils comprennent qu’il s’agit d’un espace d’échanges, où chacun contribue pour une plus grande efficacité. Ils intègrent que la ressource fédérale dont ils ont besoin ne se limite pas aux délégués professionnels (peu nombreux au regard du nombre d’adhérents), mais qu’elle est constituée en réalité par l’ensemble des centres, de ses acteurs bénévoles et salariés,que c’est leurs compétences, leurs expériences qui créent notre force et notre capacité de réponse.

Nos adhérents ne se contentent pas de tout attendre de la FD, en mettant sans cesse en avant le coût de la cotisation, ils participent, ils représentent, ils contribuent à un projet collectif…

65 adhérents en Bretagne, c’est un formidable maillage, qui permet d’agir, parfois collectivement, mais aussi de faire remonter des préoccupations qui dépassent chacun. Nos partenaires ne s’y trompent pas, et notre capacité à collaborer avec eux en fait souvent de bons relais…

* Entre 2014 et 2016, 5 structures ont rejoint le réseau breton…