Agir collectivement

La Fédération, c’est l’ensemble du réseau, de ses acteurs et de ses compétences.
Sa force tient à la mobilisation de tous et à la capacité de chacun de contribuer à l’action collective.

Les Comités Départementaux “CODEP”

…se rencontrer, échanger sur nos pratiques, engager une réflexion collective autour de thématiques.
Voilà la promesse d’un Codep, autrement nommé Comité Départemental !

Pour QUI : bénévoles et salariés des centres sociaux et des espaces de vie sociale.

QUAND : deux rencontres par départements préparées par les administrateurs fédéraux.

Où : sur les quatre départements bretons.

 

Les groupes métiers

La Fédération met en place des rencontres à destination des salariés des centres et des espaces de vie sociale, elles favorisent l’échange de pratique entre professionnels d’un même métier.
Ces rencontres sont structurées autour d’une thématique, parfois enrichies par l’apport ou le témoignage d’un intervenant externe.

Pour QUI : les salariés des centres sociaux et des espaces de vie sociale : comptables, animateurs, agents d’accueil, référents famille.

QUAND : variable selon les groupes et les départements.

Où : sur les 4 départements bretons.

Les temps forts

Des 20 ans de la FCSB, aux journées jeunesse Briec en passant par la journée régionale Développement du Pouvoir d’Agir (DPA), des temps d’échanges et de réflexion sur des thématiques d’actualité avec les acteurs des centres et nos partenaires

Retour sur le CODEP 29

Retour sur le CODEP 29

Le Comité Départemental du Finistère (CODEP29) se déroulait samedi 10 octobre 2020 à Guilers avec pour thème central le plaidoyer.

Le Banquet des idées approche !

Le Banquet des idées approche !

Zoom sur les ateliers & les parcours thématiques qui rythmeront les journées du vendredi et du samedi 13 et 14 novembre à Pau.

Quinzaine des débats 2020, c’est parti !

Quinzaine des débats 2020, c’est parti !

Nous vous rappelons que l’objectif principal n’est pas d’organiser de grands débats ou conférences rassemblant un public de 50 personnes, mais avant tout de proposer à des personnes ( enfants, jeunes, familles, seniors…) de participer à un débat local, de proximité sur des questions en lien avec leurs préoccupations.