La plupart des centres sociaux opèrent une veille sociale auprès de leurs adhérents,
de leurs bénévoles et/ou des habitants : accompagnement à la scolarité, contacts avec les jeunes sur les réseaux sociaux, avec les moins jeunes par téléphone, aides aux courses, administratives, prêt de matériel, mise en ligne de contenu culturels et ludiques, création de comptes Facebook, de pages web dédiées…

Certains, selon leurs moyens humains, financiers et leurs compétences,
arrivent à proposer des solutions innovantes.

En voici quelques exemples !

APPEL A CONTRIBUTION >> Envie de partager vos beaux moments avec le réseau ? Envoyez la photo d’une de vos actions à votre délégué fédéral, accompagnée d’une phrase de légende et d’un lien si besoin pour que nous puissions la publier.

Guilers (29), Centre socioculturel l’Agora, les machines à coudre tournent à plein régime
Une trentaine de couturières bénévoles de la commune de Guilers (Finistère) font tourner leurs machines à coudre et leurs surjeteuses pour lutter contre le Covid-19.


Article à consulter ici – Photo : Ouest-France

 

Lorient (56). Centre Social Keryado
Julie Benoit, alias la Fabriconteuse, a attrapé le virus de la téléphonie. De sa voix douce et posée, elle raconte des histoires et des carnets de voyage à des habitants de Kersabiec, à Lorient.
Un lien encouragé par la Ville, via le centre social.

Article à consulter ici – Photo : Telegramme

 

 

 

Lesneven (29). Centre Socioculturel Intercommunal Pays de Lesneven Côte des Légendes
Le Padlet est un «mur virtuel» sur lequel on peut afficher du texte, des images mais aussi des extraits sonores, vidéo ou une page Internet.
Le Centre Socioculturel du Pays de Lesneven et de la Côte des Légendes en a créé un pendant le confinement.
Simple et efficace !
Page Facebook

 

Guer (56). Centre social du pays de Guer. En cette période de vacances, si vous avez des idées d’animations pour les jeunes, partage-les !

Soirée Loup Garou ahou, ahououou !!!
Simon, animateur jeunesse du centre social intercommunal de Guer, propose à tous les jeunes de 12 à 17 ans, une petite soirée Loup Garou, aujourd’hui de 20h à 22h. Basée sur le jeu de société du même nom, chaque partie se joue de manière virtuelle par le biais d’un téléphone ou d’un ordinateur avec une connexion.
Pour tout renseignement complémentaire, vous pouvez appelez Simon au 06.77.53.59.50 ou s’inscrire par les réseaux sociaux de l’Espace Jeunes :
jeunesse@centressocialpaysdeguer.fr
Facebook, « animation jeunesse du pays de guer centre social »
Instagram : guerespacejeune

Saint-Jacques-de-la-Lande (35). Centre de la Lande. Des habitants prêtent main-forte à l’épicerie sociale

Le Centre De la Lande (CDL), en partenariat avec la Ville, souhaite soutenir les plus démunis, avec des bénévoles qui aident pour faire fonctionner l’épicerie sociale.
Article à consulter ici – Photo : Ouest-France

 

Lorient (56). A la Maison pour tous Kervénanec, on invente la crêpe solidaire

Comment garder le lien et faire acte de solidarité pour un voisin isolé ? À Kervénanec, sur l’initiative de deux résidentes, on fait chauffer le bilig et le bon sens commun.

Article à consulter ici – Photo : Ouest-France

 

Lorient (56). A la Maison pour tous Kervénanec, ces petits riens qui font un grand tout

L’impression d’une attestation, des dessins pour les résidents de l’Ehpad, des textes mis en commun… Il suffit de quelques idées pour créer de la solidarité. Exemples à Kervénanec

Article à consulter ici – Photo : Ouest-France

 

Dinard (35). Atelier poésie

Inspiré par le thème du confinement, l’atelier poésie du Centre Social L’Escale de Dinard nous livre le fruit de son travail en vidéos sur les thèmes du confinement et de l’essentiel.
A regarder par ici

 

 

Rosporden (29). Des modèles de masques au centre social

Anne-Gaëlle Kergosien, animatrice au centre social, invite les particuliers à confectionner des masques en tissu afin d’augmenter les gestes barrières.

Article à consulter ici – Photo : Ouest-France

Morlaix (29). Carré d’AS
Des ordinateurs prêtés aux collégiens et lycéens

L’association GOUPIL a décidé d’apporter son aide aux collégiens et lycéens du Pays de Morlaix ne pouvant pas suivre les cours à distance, faute de matériel. Des ordinateurs sont re conditionnés pour être ensuite livrés dans les halls des établissements scolaires qui en font la demande ; 300 postes fixes sont disponibles, fournis avec un mode d’emploi pour le démarrage.

L’ULAMiR-CPIE partenaire de GOUPIL soutient cette action en apportant son aide pour le reconditionnement et la livraison des ordinateurs sur le territoire.

Tout au long de l’année, Goupil agit sur le territoire pour lutter contre la fracture numérique avec la location d’ordinateurs reconditionnés et des formations pour la prise en main du matériel.

 

Rennes (35). Ty-Blosne. Collecte de denrées alimentaires

L’équipe salariée de Ty-Blosne, Rennes, a réalisé une collecte de denrées alimentaires en partenariat avec la plateforme régionale Biocoop, ce mercredi 1er avril. En rentrant, l’équipe a récupéré des produits laitiers offerts par la Ville de Rennes. 6 des salariées sont ensuite partis préparer des paniers. Une partie a été distribuée au sein de leur épicerie sociale pour les bénéficiaires de Ty Sol et l’autre directement auprès des familles ciblées par le centre social ou par le Conseil Départemental de l’Action Sociale. 18 ménages ont ainsi bénéficié de produits de grande qualité. L’opération sera renouvelée le 15 avril si le confinement se poursuit. Le directeur Hervé GUILLOTEL tient à « noter le soutien de la plateforme Biocoop qui a salué notre initiative et qui se prépare pour nous donner un maximum de produits le 15 avril ».

Page Facebook Ty Blosne
Site des centres sociaux rennais

 

Rennes (35), Centre social de Maurepas. Accompagnement à la scolarité

Le centre social de Maurepas a entrepris de maintenir l’accompagnement à la scolarité auprès des jeunes. La référente s’est mise en lien avec les enseignants, les parents et les bénévoles. Fady MABIKA, bénévole et administratrice témoigne : « Par l’entremise du numérique, les enseignants envoient par mails les devoirs aux parents. Par la suite les parents nous les transmettent via WhatsApp. Nous sommes là en tant que bénévoles pour éviter que les enfants ne soient en plus en difficultés quand ils reprendront l’école après le confinement. Chaque jour à 16h, j’appelle la jeune fille que je suis et nous travaillons par téléphone. Je garde le lien chaque jour, pour qu’ils sachent qu’ils ne sont pas seuls et que nous sommes toujours là. »  Comme l’exprime très bien Fady : « On a toujours besoin des uns et des autres pour se construire. »
Page Facebook Maurepas
Site des centres sociaux rennais

 

 

 

Morlaix (29), Centre social ULAMIR-CPIE. Confection de masques

Madame le BOT, directrice de l’hôpital de Lanmeur, a contacté le centre social ULAMIR-CPIE pour organiser l’accueil des enfants du personnel. Au détour de la conversation est survenue une autre demande, celle de confectionner des masques pour les professionnels de santé. « Les masques en tissu n’ont pas vocation à remplacer les masques chirurgicaux, mais permettront à tous, d’être mieux protégés et de mieux protéger les personnes proches, » a expliqué madame le BOT. La présidente du centre et une dizaine de bénévoles de l’atelier couture se sont mobilisés pour réaliser deux livraisons : une première de 140 et une seconde de 80 pour le personnel soignant et leurs enfants. Aujourd’hui ce sont les EHPA, les EHPAD, le service pédiatrique de Morlaix, et le centre de réadaptation de Roscoff qui en font la demande. Certains ne voient pas le confinement passer !

 

 

 

Image : vecteur créé par rosalerosa – fr.freepik.com