Trois questions à Monsieur PEPERS, directeur de la Fédération Bretonne des Caf

recoucou

Monsieur Pepers, vous êtes le nouveau directeur de la FBCAF : quels sont les grands chantiers que vous comptez mettre en œuvre ?

La FBCAF est, avant tout, un lieu d’échange de bonnes pratiques et d’expérimentation d’actions régionales dans les domaines de compétences des Caf. Elle restera un lieu de soutien à la vie associative régionale en accompagnant les associations dans leur démarche. L’équipe de la FBCAF souhaite développer davantage des missions d’études et de réflexion, via l’animation des carrefours techniques, sur diverses thématiques propres à la branche famille telle que l’animation de la vie sociale ou la parentalité.

Par ailleurs, le Site Internet de la Fédération bretonne des Caf constitue un chantier important dans cette nouvelle prise de fonction. Il sera un lieu de présentation de la fédération, de partage de travail et de ressources.

 La FBCAF accompagne le réseau des centres sociaux dans son développement : quel regard portez-vous sur les centres sociaux ?

Les centres sociaux caractérisés par leur proximité territoriale, peuvent défendre des projets autonomes et innovants répondant aux besoins des populations des territoires. Ils ont alors une vraie place dans notre région.

De plus, la participation des habitants est et doit rester un aspect fondamental du projet des centres sociaux.

Par ailleurs, la FBCAF participe à l’observatoire national des centres sociaux dans le cadre d’une enquête déclinée sur différentes régions, dont la Bretagne. Cet observatoire est un réel atout pour contribuer à l’évolution des centres sociaux.

La Fédération bretonne des Caf diffusera, bien sûr, cette enquête sur son futur Site Internet.

En outre, l’équipe de la fédération souhaiterait engager un travail avec la FCSB sur les points forts de la politique des centres sociaux partagée par la politique de la branche famille, à savoir la parentalité, les vacances, l’accompagnement scolaire…

La FD des centres sociaux et la FBCAF ont engagé des coopérations dans le champ de la formation, de la qualification des acteurs dans les centres sociaux : Quelle importance donnez-vous à cette orientation ?

La Fédération bretonne des Caf se veut être un appui aux métiers des Caf et des partenaires des Caf. Le champ de la formation et de la qualification des acteurs dans les centres sociaux est un élément clé abordé par les professionnels lors des carrefours techniques Animation Vie Sociale et fait l’objet d’une réflexion partagée.

Ces formations permettent d’outiller les professionnels et de mutualiser les pratiques régionales. Les coopérations entre la FCSB et la FBCAF dans ce champ ont alors toute leur importance et nécessite d’être poursuivies, notamment dans la collaboration d’outils à destination des professionnels des centres sociaux.