La Fabrique des possibles

recoucou

La nouvelle année qui se profile nous mènera naturellement au Congrès national des Centres Sociaux, les 21, 22 et 23 juin prochain, à LYON.

Les inscriptions sont ouvertes sur le site dédié de la FCSF. La Fédération de Bretagne a déjà procédé à l’inscription de sa propre délégation, et nous vous invitons à en faire de même avant la fin de l’année pour profiter des meilleurs tarifs pour le déplacement et pour l’hébergement….

Imaginer ensemble le centre social de demain

Des ateliers sur de grandes thématiques sociales, des conférences-débats, du théâtre-forum, la présentation de projets et d’initiatives de centres, des moments de création artistique partagée, seront au programme de ces journées consacrées à la réflexion et aux échanges.

Un Congrès est toujours un temps fort dans la vie du réseau national. Il nous permet de nous interroger sur le sens de notre action et d’imaginer ensemble notre avenir ; mais il a également vocation à faire entendre la voix des centres sociaux et à promouvoir le projet centre social auprès de nos partenaires et des pouvoirs publics.

Ce Congrès des centres sociaux de LYON 2013 sera une occasion de nous projeter tous ensemble vers l’avenir et d’imaginer le centre social de demain, mais aussi réagir face à la dégradation de la situation sociale et exprimer la voix du réseau, interroger le sens de l’action des centres sociaux, sur leur cœur de métier, ainsi que sur le pouvoir d’agir des habitants et sur leur participation au projet social de la structure.

Interrogeons-nous : quelle réflexion souhaitent porter les centres sociaux de Bretagne à ce congrès ? Nul doute qu’ils évoqueront les idées émises en amont sur les thèmes proposés : l’éducation, la précarité, l’isolement, la lutte contre les discriminations, le logement, la démocratie citoyenne, la santé, la manière de créer des espaces de dialogue afin que toutes les personnes qui veulent agir pour transformer la société, à leur niveau, puissent se rencontrer et construire des solutions tous ensemble ?

 

 Pour cela, nous nous appuierons sur les rencontres qui auront été organisées dans le cadre du CODEP et sur les initiatives que prendront les centres sur leur territoire, auxquelles les volontaires pourront même s’y associer.

Enfin, auparavant, en mai, nous inviterons les membres des différentes délégations de centres à se retrouver dans un même lieu afin d’aborder l’ensemble que ces questionnements avant de préparer le départ pour LYON.

Philippe LE GALL